Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2016

TELECOM’HAND : une télécommande intégrée au corps de l’utilisateur

Une fois encore, la technologie et l’innovation sont au rendez-vous. La dernière nouveauté en date est d’origine normande. Il s’agit d’une télécommande intégrée au corps de l’utilisateur. Développée par de jeunes ingénieurs, cette télécommande s’applique à l’industrie, mais compte bien être également utile dans le domaine médical. Zoom sur cette nouvelle technologie.

TELECOM’HAND, le concept

2668%20telecomhand2.jpgTELECOM’HAND, est une télécommande universelle se présentant sous la forme d’un dispositif électronique positionné sur la main. Il permet à l’utilisateur d’exercer une interaction de manière intuitive avec son environnement. Développée par trois ingénieurs normands au travers de la start-up Siatech, l’idée de cette innovation est partie d’une séance de jogging. En effet, c’est le besoin de gérer et de contrôler la musique que l’on écoute en courant, qui a poussé les ingénieurs à trouver un mécanisme adéquat.

Cette idée a ensuite été mûrie, et un dispositif destiné au monde médical et capable de diriger un fauteuil roulant a été imaginé. Ce n’est qu’en suite, que les concepteurs ont pensé à l’adapter au milieu logistique et à le faire fonctionner par exemple sur les ponts électriques.

Le prototype de cette merveille technologique a été récemment dévoilé et testé. Pouvant donc être utilisé dans le milieu industriel, il est compatible avec toutes les marques de pont roulant électrique.

TELECOM’HAND, les avantage et les perspectives

Appliqué à divers domaines, le Telecom'hand facilitera les interactions homme-machine. Ce qui aura de nombreux avantages et ce pour quoi il a d'ailleurs été pensé.

Le dispositif est intuitif et permet d’avoir les mains libres. Ainsi, dans le domaine médical, il facilitera énormément la mobilité d'un malade en fauteuil roulant qui n'aura plus à éprouver son corps pour se déplacer.

Dans le domaine industriel, il pourra aider à améliorer la productivité et générer un gain de temps important.

Bien que le brevet soit déposé, le produit ne sera commercialisé probablement que vers la fin de l’année après homologation de la Cetim (centre technique des industries mécaniques). Pour ce qui est des perspectives, les concepteurs prévoient dans les deux ans à venir, un développement sur les grues et sur les préparateurs de commande. Le milieu médical devrait également être honoré.

15:33 Publié dans Actualités | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.